I10-LANGAGE pour TESTS AUTOMATIQUES

I10-LANGAGE pour TESTS AUTOMATIQUES

trait-h1

Dans le cadre du développement des bancs de tests automatisés, ALTITEM a réalisé un système complet de programmation et séquencement dédié au pilotage et au déroulement complet des cycles de tests dans les environnements de production.

Le principe retenu s’appuie sur un langage naturel de définition des tests élémentaires décrit dans des scénarios et regroupés dans des séquences assurant l’enchainement automatique sur sanction atteinte.

L’interruption de séquence permet de connaître le diagnostic sur cause d’arrêt et effectuer tout type de  relance : globale, partielle ou unitaire.

Editeur de scénarios incluant menus déroulants contextuels et assistants dsaisie d’instruction.

 

I10

La rédaction d’un programme de test est obtenue par l’utilisation d’un jeu d’instructions semblables à un langage de programmation évolué incluant :

  • les affectations et les opérations arithmétiques sur des variables,
  • les notions de boucles, de saut et de tests élémentaires bornés ou non,
  • les actions liées à l’acquisition de données, au pilotage de sorties numériques et analogiques,
  • l’affichage de vues, de graphes, …
  • les demandes d’interventions et de saisie opérateur,
  • l’enregistrement de résultats sous différentes formes (texte, CSV, binaire, base de données, …)

I10-1

Déroulement d’une séquence d’essai avec différentes possibilités de lancement ou de reprise unitaire, partielle ou totale.

Les résultats d’essais sont disponibles et consultables en et hors contexte déroulement de séquence.

Liste des principales instructions utilisables dans les programmes de tests

AFFECTATION PARAMETRES  Définir les données transmises au programme à l’aide de l’instruction APPEL FONCTION.
AFFECTATION TABLEAU  Créer et remplir un tableau de valeurs à deux dimensions.
AFFECTATION VARIABLE  Créer et Renseigner une variable désignée par un nom et une valeur correspondante.
AFFICHAGE VUE Choisir la vue animée qui sera affichée en fonction des actions du programme en cours.
AFFICHAGE MESSAGE  Affichage d’un texte et attend la validation de l’opérateur pour continuer.
AFFICHAGE QUESTION  Affichage d’un texte de type ‘Question’ et attente de réponse
ARCHIVE VARIABLE  Enregistrer une information susceptible d’être réutilisée ultérieurement.
APPEL FONCTION  Exécution d’un programme depuis le programme en cours (notion de sous-programme).
ARRÊT TEST SUR DÉFAUT  ARRÊT IMMÉDIAT du programme avec une sortie EN DÉFAUT.
ATTENTE TEMPORISATION  Interrompre le déroulement du programme pendant une durée donnée.
DEBUT MESSAGE  AFFICHER un message SANS ATTENDRE d’action de l’opérateur.
DÉPART CHRONO  Initialiser une référence zéro pour un mesure de temps.
MESURE CHRONO  Mesurer un temps écoulé depuis une référence zéro.
FIN TEST  Forcer l’arrêt du test en cours SANS ERREUR.
ETIQUETTE  Définir un repère de  position dans les programmes pour les instructions de sauts
MASQUE DE TOLÉRANCES  Affichage sur un graphique d’une limite basse et haute
MEMORISATION RÉPONSE  Enregistrer dans le résultat de test, la réponse de l’opérateur à une question posée.
MEMORISATION TEXTE  Enregistrer un libellé dans le résultat de test.
MESURE  Obtenir la valeur instantanée d’une entrée logique ou analogique du banc.
COMMANDE  Pilotage directe d’une sortie logique ou analogique du banc.
PARAMÈTRES DU GRAPHE  Configurer l’écran graphique « générique »  avec des paramètres adaptés.
SAUT A L’ETIQUETTE  Atteindre une étiquette SANS CONDITION particulière.
SAUT CONDITIONNEL  Permet d’atteindre deux étiquettes distinctes selon la valeur d’une variable.
SAUT CONDITIONNEL BORNE  Atteindre deux étiquettes distinctes selon la valeur d’une variable dans un intervalle.
SAUT CONDITIONS MULTIPLES  Atteindre deux étiquettes sur multiples conditions simultanées

Ce système a été conçu pour être intégré dans tout type d’environnement où le besoin d’enchaîner une série de tests est nécessaire. L’aspect modulaire de son l’architecture rend son adaptabilité très orientée vers l’ajout de nouvelles instructions ayant un caractère spécifique au contexte d’exploitation.

 

La rapidité d’exécution des programmes permet d’envisager, sur ce principe, une gestion sécurisée des systèmes de production et d’établir les lois de comportement décisionnelles influant sur la synchronisation des processus de fabrication.

.button-5c1591a21a26b { margin-bottom: 15px; margin-top: 0px; min-width: 0px !important; }
Related Projects